#16 Du fun pour équilibrer ses relations

Haha je vous vois venir: s’amuser avec les autres c’est forcément cool, ça créé des liens, des souvenirs… Elle ne va rien nous apprendre. Oui oui et c’est très juste, avoir du fun, c’est sympa. Mais vous me connaissez maintenant, je creuse plus loin et aime voir les choses sous des angles différents.

Quand nous vivons notre routine, toujours les mêmes plannings, les tâches, les contraintes, nous avons tendance parfois à nous renfermer. Ou même à nous laisser atteindre par un peu de morosité. Et du coup nous devenons plus sensibles aux contrariétés, aux réflexions… Nous pouvons aussi nous dire que nous avons des choses à faire, et culpabiliser de ne pas avoir tout géré à la perfection. Je ne sais pas vous, mais moi, ça m’arrive souvent.

J’ai de hautes attentes envers moi, et si hautes sont-elles, plus je cogite pour les faire au mieux, moins j’agis, plus je culpabilise. …etc… Et puis parfois mon corps me dit zut, et je suis gagnée par une apathie formidable parce que vraiment, se fixer tant de contraintes, en plus sans résultats (oui je cogite trop hein), ben… ça ne motive pas. Et là, hahaaa la grincheuse arrive. Subtilement, mais elle est bien là. Sans compter les doutes qui peuvent pointer le bout de leur nez… un beau cercle vicieux s’en vient. Et nos relations aux autres peuvent vite tourner au vinaigre (et oui, j’ai utilisé une expression de ma mère Smile )Du coup, on débrief?

Déculpabiliser d’avoir du fun

Ouais… parce que vraiment, sommes-nous fait pour être des bêtes de performances dans tous les domaines? C’est ça la vie? Je ne crois pas non. Alors oui, c’est important de bosser pour gagner notre argent, d’avoir des objectifs. Mais la plupart d’entre nous ne pouvons tenir à la longue, de telles contraintes. Que celui ou celle qui n’aime que travailler et ne jamais décompresser me fasse signe. La preuve en est: trop de contraintes psychologiquement, ça mène à un mal-être qui se caractérise parfois par la dépression, le fameux burn-out. Elle a d’autres source également, mais quand même.

fun stress détente boen etre ami famille

Faire des pauses, punaise ça fait du bien: nous reposons notre cerveau, nous l’aérons en sortant un peu, ou plus intellectuellement en le déconnectant avant qu’il frise la surchauffe. Et je ne parle même pas de nos nerfs. Avoir du fun, ça nous déstresse. Faire quelque chose que l’on aime procure du plaisir, et nous maintien donc à la longue dans une meilleure forme. Nous tenons plus le coup.

Et si vous n’êtes pas convaincus, réfléchissez à ceci: à trop être exigent et à s’imposer, consciemment ou non, des rythmes hauts et qui peut-être ne nous conviennent pas, nous pouvons en arriver à avoir besoins des vacances pour enfin nous reposer. Hey, 5 semaines de vacances sur les 47 autres à trimer… vous croyez vraiment qu’il est logique de les passer à reprendre son souffle? Dans ce cas-là, on vit quand?

Dit comme ça…

Ce qui m’amène au deuxième point

Equilibrer son énergie

Nous pouvons choisir comment nous gérons notre énergie dans la journée. Beaucoup donnent énormément d’énergie au travail (rythme, contraintes, gérer les collègues, le trajet..) du coup il ne leur reste plus rien en rentrant chez eux. Et si vous avez une famille, comment faites-vous pour être dispo pour vos enfants, votre chéri(e), si vous avez tout donné au travail? C’est un exemple qui fonctionne dans toutes les situations, même dans le sens inverse: si vous passez votre temps à gérer votre famille, comment pouvez-vous être efficace et épanouie à votre travail? Et surtout, comment rester ouvert, souriant, bienveillant dans ces conditions?

fun stress détente boen etre ami famille

Merci à une amie à moi qui m’a ouvert les yeux sur ce point! Ca paraît évident et pourtant, ça a été une révélation. Nous avons besoin d’équilibrer notre énergie dans notre journée, notre semaine. Et pour cela, s’autoriser des moments de fun nous aide à recharger nos batteries, et bien plus efficacement et positivement qu’en dormant. S’octroyer un moment, c’est prendre soin de soi. Se prendre un moments avec d’autres personnes, nous aide à nous sentir vivant, intégré, aimé. Et voilà un joli cercle vertueux qui apparaît.

La mise en pratique

Ah bah voilà le moment ou mes belles paroles se confrontent à la réalité. Je vous propose quelques idées, que je pratique ou que je trouve intéressantes. Mais vraiment, écoutez-vous et faites comme vous le sentez, soyez créatifs: vous êtes votre solution Winking smile

  • pratiquer une activité sportive qui nous plait, à la pause de midi ou après le travail. Rien de tel pour ne plus penser à rien. Et en plus cela nous maintien en bonne santé.
  • se prendre quelques minutes dans la journée pour papoter avec un(e) ami(e), par sms ou téléphone
  • prenez-vous le temps pour lire, pour écouter de la musique.
  • faire une blague à quelqu’un et rire de bon cœur (je vous l’accorde, il faut pouvoir. Allez chercher des carambars, ça détend à la pause café)
  • regarder des vidéos youtube de comiques, de youtubeurs qui vous plaisent
  • pratiquez des activités pour vous qui vous plaisent, chanter, dessiner…
  • instaurer une soirée par semaine/mois entièrement consacrée aux copin(e)s, sans le/la chéri(e)
  • une fois par … (choisissez), se faire un cinéma, concert, spa, massage…. voyez selon vos préférences et budgets
  • instaurer un rituel avec votre famille ou le but est de passer un bon moment: mettez de la musique à fond et dansez tous ensemble, un moment guillis et jeux avec les enfants, faites des crêpes avec le concours du retournement contrôlé… lâchez-vous!

fun stress détente boen etre ami famille

Bref vous l’avez compris, prenez votre rythme de vie en main, et prenez-vous du temps pour vous et vos proches. En fait, il s’agit parfois simplement de prendre conscience de son emploi du temps et de la place que nous accordons à notre bien-être. Et là, vous placez vos moments fun, selon ce que vous aimez, et qui trouve un équilibre dans votre semaine.

Et vous verrez, vous gagnerez en positivité, en joie, en apaisement, et en disponibilité: vous vous redonnez de l’importance, là ou avant, vous n’y pensiez peut-être plus et où seuls vos ras le bol vous disaient qu’il était temps de freiner un peu.

Et puis, vous savez la suite: Restez ouverts, bienveillants, et souriez Smile Prenez soin de vous!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.