#10 La colère

La colère… nous la vivons tous, de façon intense ou plus subtile, que nous explosons, ou que nous gardons tout en nous, elle nous touche et parfois nous fait du mal.

Pourtant, même si elle peut être mal perçue, elle est parfois utile. Je vous propose un petit débrief.

L’émotion de la colère

Comme souvent je vous propose de nous baser sur la définition.

Le Larousse nous dit que la colère est un “état affectif et passager, résultant du sentiment d’une agression, d’un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales. “ Je complèterais avec la définition de Wikipédia: “ en psychologie, la colère est considérée comme une émotion secondaire à une blessure physique ou psychique, un manque, une frustration.

En gros, la colère survient lorsque notre intégrité physique ou psychique a été touchée. Ceci que ce soit directement, des suites d’une agression, d’une remarque, ou indirectement: frustration, manque. Donc la colère peut venir d’un élément externe, ou interne. Elle se manifeste lorsque la réalité éveille en nous une douleur. Cette douleur pourrait être canalisée par le mental (relativisation, mise en contexte…) ou renforcée par celui-ci (en ressassant une situation par exemple). Ensuite elle se manifeste par une réaction de notre part, que l’on peut garder en nous, ou exprimer contre la personne qui l’a provoquée, ou même une personne autre qui symbolise ce mécontentement.

colère émotions

Nos réactions à la colère

La colère peut nous faire faire des choses: irréfléchies, des choses violentes, des choses “bêtes”, parfois nous nous en servons pour en faire quelque chose de positif: elle nous fait agir.

Nous pouvons avoir plusieurs réactions à la colère.  Cela dépend de nous, de la nature de la situation, de notre état d’esprit et mode de fonctionnement. En fait, tout est possible: de la destruction à la création de quelque chose de beau. Et de manière général, nous n’agissons pas forcément de la meilleure des manières. Mais nous pouvons prendre conscience de notre fonctionnement et agir pour gérer plus positivement ces moments.

Le mental

Notre mental est la base, le départ de tout cela. Notre mental peut nous pousser à réagir ou au contraire nous amener à réfléchir. Au fond, c’est notre égo qui parle lorsque nos pulsions s’éveillent. Et notre raison lorsque nous tempérons  le tout. Nous pouvons donc y voir le rapport réalité-émotions. Le mental utilisera les faits dénués d’affect pour y voir clair. L’égo se manifestera pour nous rappeler de prendre soin de nous. Car au fond, la colère, c’est une réaction à quelque chose qui ne nous convient pas, et que nous estimons aller contre nous, contre notre intégrité.

La vérité est quelque part entre les deux points de vues: sans émotions, sommes nous humains? Mais sans raison, peut-on véritablement vivre ensemble en harmonie?

La gestion de l’émotion

Il existe plusieurs techniques pour gérer la colère et les émotions de manière générale. Vous trouverez moult exemples sur internet. Voilà celles qui me parlent le plus.

Le souffle: il nous aide a canaliser nos pensées, et évacuer la tension par l’expiration. L’inspiration nous amène de l’air frais, régénérant et apaisant. L’expiration expulse tous les “déchets” de la respiration, et par symbolisme: la tension. La respiration consciente et profonde nous aide à nous calmer.

L’exercice: le sport nous aide à évacuer nos tensions, et donc nous apaise. De plus, il libère des endorphines, molécule du bien-être: nous sommes plus heureux. Donc en faisant du sport régulièrement, nous sommes plus calme et donc moins réactifs à la colère. Mais aussi, nous pouvons évacuer cette colère , cette énergie puissante, en faisant du sport: ainsi nous l’utilisons comme carburant pour nos effort. Et nous le transformons, ou plutôt l’utilisons, et le changeons en positif.

sport gestion colère émotions

La parole: oui, en discutant, nous pouvons avoir des avis externes qui peuvent dédramatiser une situation par exemple. Nous pouvons également trouver du soutien, du réconfort auprès de quelqu’un, par quelques mots bienveillants. Ensuite, sentir la présence d’un ami, nous soutien, nous rend plus fort, et donc, moins sensible.

Comment être plus zen

En plus des quelques point évoqués, nous pouvons aussi agir pour être moins sensible aux choses, et donc, manifester moins vite, moins souvent, ou moins intensément la colère. Prendre soin de soi est une solution. Prendre soin de soi, nous rend plus confiant, nous rend plus fort, heureux, serein, et donc moins propice à exploser à la moindre étincelle. Cela ne veut pas dire que nous accepterons tout, mais que nous gérerons les émotions et les situations autrement, plus calmement, plus intelligemment peut-être.

Prendre soin de soi, et prendre  du recul sur les choses, nous aide à voir que souvent, les choses qui nous mettent en colère ne sont pas importantes. Ce sont des détails. Nous pouvons choisir de nous focaliser dessus, ou au contraire, de laisser glisser les choses. Ou alors de voir que, cette personne qui nous blesse, est en fait en train de souffrir d’avantage que nous, et qu’elle gère sa souffrance en se déchargeant sur nous, d’une manière ou d’une autre.

La colère témoigne d’une blessure: prendre soin de soi nous renforce ou guéri les blessures.

zen émotions colère

Prendre sa place: nous pouvons également prendre notre place: dire non, stop, ou que cela n’est pas correcte, est une manière de prendre soin de soi, mais aussi de stopper ce qui nous touche négativement. Nous sommes responsable également des choses: si nous nous laissons faire, si nous ne mettons pas les limites envers ceux qui nous blessent, ou sur ce que nous pouvons tolérer envers nous-même, nous laissons la porte ouverte à la blessure.

De plus, parler, agir, et pourquoi pas tendre la main pour proposer une solution, peut faire avancer les choses et résoudre bien des conflits.

En conclusion, la colère est bien naturelle, et savoir la gérer est un art. Un art qui permet de belles choses, et de vivre plus sereinement.

Restez bienveillants, ouverts, et souriez Smile

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.